Navigation | Archive » 2015 » novembre

29 novembre, 2015

Silicones capillaires: à fuir ou adopter?

Beautiful woman with long curly hairDepuis les années 50, le silicone était LE  composé miraculeux de vos shampoings! Il gainait, lissait les cheveux en en facilitant le démêlage: une vraie révolution!

Dans les années 2000, la sortie du livre de Rita Stiens « La vérité sur les cosmétiques » a poussé bon nombre de consommatrices à s’interroger sur les réels bienfaits de leurs shampoings et soins capillaires, et la popularité du silicone a commencé baisser sérieusement.

Aujourd’hui, de plus en plus de consommatrices le bannissent définitivement  de leur routine capillaire.

Alors, le silicone est-il vraiment aussi nocif qu’on l’entend? Pour pouvoir en juger, il faut en comprendre le fonctionnement.

LE SILICONE, c’est quoi?

 C’est une substance chimique dérivée du sable et quartz. On en trouve dans la plupart des soins cosmétiques: Lotions corporelles, crèmes, shampoings, après-shampoings, soins sans rinçages, fonds de teint…

LE SILICONE, il fait quoi?

Sur nos cheveux, le silicone va former une sorte de film plastique (un peu comme un vernis) qui va combler les brèches, lisser le cheveu, le rendre brillant (effet vernis!), faciliter le démêlage et protéger le cheveu de son pire ennemi: l’eau! Tout cela semble bien prometteur…Mais que lui reproche-t’on alors??

Poussons un peu la réflexion: En enrobant le cheveux d’une gaine plastique, le silicone le protège de l’eau, certes, mais il empêche aussi tout autre actif traitant de pénétrer la fibre capillaire…Et comme il se rince très difficilement, et laisse des résidus sur nos cheveux, il empêche par exemple la coloration de se fixer (bonjour la couleur qui dégorge!),et alourdit les cheveux au grès des utilisations (bye bye volume). Pire encore, le silicone ne répare pas le cheveu, il ne fait que masquer ses fissures et fourches qui s’aggravent donc inexorablement… Le schéma ci-dessous vous permettra de visualiser ces explications.

6d01f351-fb1c-46d5-a043-c0ac14c24f53

Et ce n’est pas tout… Comme il y a des silicones dans nos shampoings, le silicone vient aussi se fixer sur notre cuir chevelu, provoquant ainsi son asphyxie les symptômes qui vont avec: surproduction de sébum, pellicules, démangeaisons!

 

Mais LE SILICONE, je le reconnais comment ?

Il suffit de lire la liste des ingrédients de vos shampoings et soins: vous pourrez facilement repérer les silicones grâce à leur terminaisons en  » thicone », « thiconol »,  » siloxane » ou « silane ».

 

LE SILICONE, j’arrête ou j’adapte ma consommation  à me besoins?

1- Je prends la décision d’arrêter:  il faut savoir que le sevrage prend du temps! Il faudra plusieurs semaines d’arrêt avant de retrouver une chevelure douce, soyeuse, brillante et qui ne regraisse pas rapidement (c’est ainsi que sont vos cheveux à l’état naturel ). Les étapes de sevrage total des silicones sont moralement épuisantes : une phase à cheveux secs et difficiles à démêler, puis une période où les cheveux graissent un peu, et enfin, une chevelure saine et brillante. Mais après beaucoup d’attente… Les shampoings et soins sans silicones sont peu vendus en grande surface. Il vous faudra les acheter en magasin bio ou sur les sites internet bio.

2- J’adapte intelligemment ma consommation de silicones: pourquoi? Parce que mes cheveux sont colorés (donc fragilisés) et ont besoin de soins pour garder leur brillance… Je décide donc de passer aux shampoings sans silicones pour préserver mon cuir chevelu, mais je garde pour mes longueurs un soin aux silicones  que j’alterne avec un bain d’huile de coco pour ne pas alourdir mes cheveux.

Entant que fausse blonde, j’ai opté pour la 2ème solution pour garder bien souples mes pauvres cheveux maltraités. 

Mais j’invite celles qui ont eu le courage d’arrêter tous les silicones à venir témoigner de leur expérience de ce sevrage difficile et du résultat obtenu….

 

 

 

 

 

Par Dolly Betty le 29 novembre, 2015 dans Hair care / Coiffures en folie
Pas encore de commentaires

Les Trouvailles des Anges |
Epilation Orientale au Miel... |
Une deuxième vie ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lola et Malo
| Chaussures Grandes Pointures
| SE CREPER LE CHIGNON