Navigation | Mes Petites Potions Roses

12 mars, 2016

L’Eau de Riz, notre alliée beauté venue d’Asie

101213star1SHK-4-1483-1410925375 Qui n’a pas rêvé d’afficher le teint parfait des stars Coréennes?

 Ces championnes mondiales de la beauté appliquent souvent des recettes ancestrales de beauté à partir de produits simples et accessibles.

 Ce  sont des rituels de  beauté transmis de mère en fille, souvent à partir de produits alimentaires.

 Ainsi, vous l’avez bien compris, notre cuisine regorge de produits  de beauté bien plus actifs que les soins coûteux qui trônent dans notre salle de bain. Je vous propose  donc à partir d’aujourd’hui ne ne plus jamais jeter l’eau de cuisson de votre riz!

 Le riz, et en particulier l’eau de rinçage ou de cuisson du riz, fait partie du rituel beauté  des Asiatiques depuis des millénaires.  Pourquoi? Tout simplement  parce que ces petits grains blancs sont de puissants alliés jeunesse et beauté tant pour notre peau que pour nos cheveux.

  Quels sont les bienfaits de l’eau de riz:

1- Teint parfait: Le riz est riche en  amidon : l’eau de riz va donc matifier le teint des peaux mixtes et/ou grasses en absorbant le sébum et en resserrant les pores de la peau.

2- Éclaircissant : L’eau de riz est réputée pour son action contre les tâches pigmentaires et les cicatrices d’acné.  Elle est particulièrement recommandée pour un teint frais, rosé et uniforme. Effet anti-grise mine garanti à raison d’une application  2 fois par semaine!

2- Anti age: Le riz contient de l’Isonitol (un puissant antioxydant ),  et il  est gorgé de vitamine E et d’acides gras essentiels.  L’eau de riz  va ainsi maintenir l’hydratation de la peau et favoriser la régénérescence cellulaire des tissus de soutien. La peau retrouve ainsi une seconde jeunesse!

3-  Hypoallergénique: avec son PH neutre et sa parfaite biocompatibilité, l’eau de riz sera donc une alliée de 1er ordre pour le nettoyage des peaux sensibles sans effet détergeant. Ses protéines vont aider à renforcer la peau qui devient moins fragile et mieux hydratée. Elle est idéale pour les peaux irritées.

4- Soin lissant capillaire: appliquée  mèche à mèche pendant 10 minutes, avant le shampoing, l’eau de riz va lisser le cheveu et le nourrir en profondeur.

Alors, convaincues? Il ne vous reste plus qu’à fabriquer votre lotion!

La recette de fabrication est  on ne peut plus simple:

1 volume de riz blanc pour 2 volumes d’eau.

Laisser tremper le riz dans l’eau pendant 1 heure, filtrer, et récupérer l’eau de riz (devenue blanche du fait de l’amidon) dans un flacon à conserver 1 semaine au réfrigérateur. L’eau de cuisson du riz fonctionne également, mais je lui préfère l’eau de rinçage.

Personnellement, j’applique l’eau de riz bien fraîche chaque matin et soir  après le démaquillage depuis 10 jours, et j’en constate déjà les effets! Ma peau est claire, les pores sont resserrés et la grise mine envolée.

 leche-de-arroz

 

 

 

Par Dolly Betty le 12 mars, 2016 dans Home Beauty : J'ai testé pour vous...
Pas encore de commentaires

7 février, 2016

 » La Maison où je suis mort autrefois » – Keigo HIGASHINO

la_maison_ou_je_suis_mort_autrefois_409 Il m’arrive parfois de laisser le hasard déterminer mes choix de lectures, et c’est vraiment par hasard que je suis tombée sur ce roman de Keigo HIGASHINO,  découvrant ainsi un auteur de polars extrêmement populaire au Japon.

  »La Maison où je suis mort autrefois »est un roman à huis clos où nous suivons les 2 protagonistes (la narrateur et son ex-petite amie Sayaka Kurahashi ) sur les  traces du passé de Sayaka qui n’a aucun souvenir de sa prime enfance avant 5 ans et qui souffre dans sa vie d’adulte d’un mal-être inexpliqué. Pour ajouter encore un peu  de mystère, le père de Sayaka vient de décéder, lui léguant un jeu de clefs et un plan pour se rendre en un lieu isolé, où , de son vivant, il se rendait seul, sans  explications….

 Nos 2 protagonistes suivent ce plan qui les mène à une maison abandonnée près d’un lac, dans la montagne. Cette maison, que ses habitants ont dû  quitter précipitamment 23 ans plus tôt en laissant tout le mobilier, est comme figée dans le temps, hantée par les souvenirs de la famille qui y a vécu. On comprend très  vite que cette vieille maison a été le théâtre d’un drame, et une tension mêlée d’angoisse se fait de plus en plus pesante, au fur et à mesure de l’avancée de nos 2 héros dans  leur quête de vérité.
 Ainsi commence un minutieux travail de reconstitution du passé de cette étrange famille et de ses liens avec l’enfance de Sakaya, le tout sur un fond culturel japonais certes  discret mais bien présent dans les dialogues.

 Ce roman se lit d’une traite il devient vite impossible de le lâcher. On progresse à partir d’indices, et l’on résout l’énigme progressivement, pièce par pièce, comme on  construit un puzzle. Il est impossible au lecteur de tout deviner d’avance. L’intrigue y est menée de main de maître par Higashino qui nous maintient dans un état d’attente angoissée inégalé jusqu’à la fin du roman.

Je vous recommande chaudement ce petit roman plein de suspense qui aborde un sujet dans lequel nous nous retrouvons tous: celui de la mémoire, de nos souvenirs d’enfance et de la façon dont ils nous structurent entant qu’adultes.

 

 

Par Dolly Betty le 7 février, 2016 dans Coin lecture des grands
Pas encore de commentaires

5 janvier, 2016

Voyons la vie en Rose en 2016!

A toutes et tous je souhaite une douce année 2016,

Riche de petites potions de toutes sortes.

Que l’Optimisme et la joie vous portent,

Et que le vent mauvais jamais ne vous blesse.

Meilleurs voeux,

Dolly Betty

101391624

 

Par Dolly Betty le 5 janvier, 2016 dans Non classé
Pas encore de commentaires

12345...19

Les Trouvailles des Anges |
Epilation Orientale au Miel... |
Une deuxième vie ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lola et Malo
| Chaussures Grandes Pointures
| SE CREPER LE CHIGNON